C’était annoncé, les OPCA deviennent des « opérateurs de compétences » : baptisés OPCO !

Ils devraient être réorganisés selon une logique de « filières professionnelles » leur nombre devrait diminuer d’ici juillet 2019 à environ une dizaine.

Ils auront également pour rôle de favoriser la transition professionnelle des salariés, notamment par la mise en œuvre du compte personnel de formation dans le cadre de projets de transition professionnelle.

Ceux-ci seront chargés d’assurer le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation, apporter l’appui technique nécessaire aux branches adhérentes pour établir la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) et déterminer les niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage et de professionnalisation.

Les 11 OPCO préconisés :

  1. OPCO de l’Agriculture et transformation alimentaire (agriculture maritime et alimentaire)
  2. OPCO de l’Industrie
  3. OPCO de la construction (bâtiment, travaux publics)
  4. OPCO de la Mobilité (services à l’automobile)
  5. OPCO du Commerce (détail et grande distribution)
  6. OPCO des Services financiers et conseil (banque assurances)
  7. OPCO de la culture et médias
  8. OPCO de la cohésion sociale (social, insertion, sport)
  9. OPCO de la santé
  10. OPCO des services de proximité et artisanat (artisanat, hôtellerie)
  11. OPCO du travail temporaire, propreté et sécurité