• Bonjour Monsieur Patier, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? D’où venez-vous ? Quel est votre parcours professionnel ?

Je suis né à Rennes et j’ai commencé ma carrière professionnelle en travaillant chez Yves Rocher aux ressources humaines pendant 3 ans. Ensuite, j’ai dirigé un établissement d’enseignement supérieur : un internat pendant 25 ans à Bécon-les -Granits dans le Maine et Loire.

Depuis maintenant une dizaine d’années, j’ai repris « Formatives » qui était un organisme spécialisé dans l’alternance et que l’on a développé.

• Dans quels objectifs avez-vous repris ce réseau ?

Pour moi, c’était une suite logique quand on s’intéresse à l’enseignement secondaire, on a envie d’en apprendre davantage sur les étudiants et notamment sur ce qu’ils font après leurs études.

• En quoi ce réseau est différent des autres réseaux d’écoles qui existent ?

« Formatives » a 3 caractéristiques essentielles : c’est un réseau à dimension humaine comme tous les établissements qui le constituent, c’est un réseau qui est détenteur des titres RNCP (reconnus par l’Etat) et l’enseignement en alternance y est fortement valorisé.

L’avantage de ce réseau est qu’un étudiant peut commencer une formation à Nantes, la continuer à Marseille et la finir à Orléans tout en restant dans le réseau grâce à des écoles à taille humaine avec une approche directe, ouverte et facile.

• Quelles écoles intègrent votre réseau « Formatives » ?

Les écoles qui souhaitent intégrer Formatives pour les raisons évoquées précédemment, se doivent d’être en cohérence avec nos valeurs. L’ADN de notre réseau est particulier, c’est ce qui fait notre force et notre différence et nous tenons à le conserver.

• Le réseau compte aujourd’hui 19 écoles, d’autres écoles vont-elles intégrer « Formatives » dans les mois à venir ?

Oui, 4 nouvelles écoles vont intégrer le réseau dans les mois à venir, « Formatives » comptera dans les 2 prochaines années environ 25 écoles.

• Quels sont vos projets pour « Formatives Network » en 2019 ?

En 2019, nous allons développer de nouvelles formations qui seront innovantes pour nous différencier des autres réseaux.

• Vous allez participer à la Route du Rhum avec un bateau mythique le « Cigare Rouge » qui porte maintenant le nom du réseau « Formatives Network » votre partenaire sur cette course, pourquoi ce choix ?

C’était une évidence pour moi parce que j’ai un attachement fort pour ce bateau et je trouve que les valeurs qui sont portées par la mer, la navigation et la course au large sont des valeurs que je souhaite défendre dans le réseau.

• Selon vous, qu’est-ce que votre participation à la Route du Rhum, événement le plus médiatisé en Bretagne, peut apporter au réseau « Formatives Network » ?

Je souhaite que cet événement apporte de la visibilité à Formatives qui est une marque jeune, de le faire connaître. Cette médiatisation aidera au développement du réseau mais aussi aux  jeunes diplômés certifiés par « Formatives » à valoriser leur diplôme.

• Qu’est-ce que la Route du Rhum représente pour vous ?

La Route du Rhum représente un rassemblement des passions : la passion des bateaux, la passion de la mer et la passion de la compétition. Un rassemblement entre des amateurs, des professionnels, des équipes et des spectateurs.

Il y a un engouement populaire très fort et beaucoup plus passionnant que dans d’autres courses qui n’attirent pas autant de monde.

La Route du Rhum pour moi c’est le partage !

• Etes-vous stressé de participer à la Route du Rhum ? En combien de temps pensez-vous arriver en Guadeloupe ?

Non, je ne suis pas stressé pour le moment, mais je pense que sur la ligne de départ, je le serai comme tous les skippers.

Mon objectif est d’arriver dans une vingtaine de jours, entre 18 et 25 jours, je serais content.